Bibliographie‎ > ‎

Récits / témoignages


Née sous X - L'enquête interdite

Sabine Menet, éditeur Lemieux Editeur, 09/2016, EAN 978-2373440713, ISBN 2373440717
Le mot de l'éditeur
Ce livre relate la quête des origines de l’auteur, journaliste. À l’âge de 33 ans, Sabine Menet a en effet découvert son adoption cachée. En bonne enquêtrice, elle met tout en oeuvre pour retrouver l’identité de sa mère biologique, alors que tout ou presque l’en empêche en France. Confrontée aux rouages administratifs entourant l’accouchement sous x, elle se rapproche de milieux associatifs, militants et politiques. Son enquête va durer quatre ans. Au cours de cette période, elle s’attache à comprendre la psychologique de l’abandon, tant au niveau de la mère que de l’enfant, avec une réflexion plus poussée sur les conséquences qu’une révélation tardive produit chez un adulte. La question de l’identité est centrale. Dans son enquête, l’auteur découvre que les secrets des origines peuvent s’avérer un vrai champ de mines psychique, et retrouve les mêmes résonances auprès des pupilles et des personnes nées par insémination artificielle avec donneur anonyme. Elle parvient, par des moyens non légaux, à retrouver l’identité de sa mère. Le récit s’achève sur la rencontre qui en découle, mais aussi sur une leçon de tolérance en ce qui concerne la reconnaissance pour une parenté multiple. Sabine Menet, née en 1975, vit à Gujan-Mestras en Gironde. Ingénieur en chimie et physique, elle a changé de voie pour devenir journaliste. Elle vit à Arcachon et travaille depuis dix-sept ans pour le quotidien Sud Ouest.




Les arrière-boutiques de l'adoption internationale - Une invitation à des remises en question

Luce de Bellefeuille, Christine Delepière, éditeur Quebec Livres, collection Essai, 08/2016, EAN 978-2764025482, ISBN 2764025483
Le mot de l'éditeur
Le monde de l'adoption internationale est complexe. Dans ce livre, vous saisirez cette complexité grâce aux récits de deux femmes, l'une Québécoise, l'autre Française, chacune ayant travaillé dans ce domaine pendant plusieurs années. Au fil d'un échange de mails échelonné sur une quinzaine de mois, elles font état de leurs pratiques, de leurs connaissances et de leurs réflexions. La lecture de ces échanges permet d'aborder des sujets délicats en adoption internationale comme celui de la concurrence entre parents, entre organismes, entre institutions, entre pays d'accueil et pays d'origine. De plus, les auteurs remettent en question plusieurs idées reçues telles que «l'adoption internationale sauve des enfants», «un enfant n'a pas de prix», «les conventions et les règlements nuisent à l'intérêt des enfants», «tout le monde a droit à un enfant». Enfin, cet ouvrage est une invitation à réfléchir à plusieurs questions de fond sur l'adoption internationale: s'agit-il d'un projet privé, purement familial, d'un projet social ou même sociétal ? L'adoption internationale a-t-elle un avenir ? Si oui, lequel ?
Christine Delepière enseigne dans un lycée de Béthune en France. Pendant 25 ans, elle a été responsable de Païda (http://www.coeuradoption.org/wiki/doku.php?id=oaa:paidia), un organisme habilité pour l’adoption. À ce titre, elle a travaillé avec les instances de plusieurs pays (Roumanie, Biélorussie, Éthiopie, Niger).
Luce de Bellefeuille est psychosociologue et gestionnaire en organisations publiques. Elle a dirigé pendant treize ans le Secrétariat à l'adoption internationale, mandataire de l'Autorité centrale en matière d'adoption internationale au Québec. Ses fonctions l'ont menée à autoriser l'adoption de 6751 enfants de tous les coins de la planète.



 Mauvaise mère
Judith Norman, Editeur Les Liens Qui Libèrent, 02/2016, EAN 979-1020903617, ISBN 1020903619
Mot de l'éditeur
Mauvaise Mère est le récit cru et bouleversant, écrit à la première personne, de Judith, mère adoptive de Mina, avec qui elle n’a jamais pu entretenir une relation apaisée. Mêlant narration et réflexion, il donne à revivre les souffrances d’une mère pleine d’amour, prise au piège d’une situation insoluble. A travers le cas extrême d’une adoption difficile sont abordées les questions universelles auxquelles tous les parents ont été confrontés : celle du traumatisme enfantin, de la construction des individus dans la relation, des limites de l’amour. Peut-on être, malgré soi et fatalement, une mauvaise mère ?



 Veux-tu une nouvelle maman ? - Mère-fille, histoire d'une adoption
Hazel Fortin, Adeline Fortin, éditeur La Boîte à Pandore, Collection Témoignages et Documents, 11/2015, ISBN  978-2-87557-201-1
Mot de l’éditeur
Hazel Fortin est née en 1990, à Saint-Pétersbourg, en Russie. Après des débuts de vie très chaotiques, mère alcoolique, violente et criminelle, Hazel est adoptée suite à une déchéance parentale. Elle est arrivée en France le 1er janvier 1998, à l'âge de 7 ans. Adeline Fortin, après avoir vécu son enfance à Sarcelles où elle a rencontré et côtoyé diverses populations immigrées, s'est fait la promesse, une fois adulte, d'adopter un enfant. 
Ce voeu s'est réalisé avec l'arrivée d'une petite fille russe, Hazel. Voici l'histoire de leur rencontre, d'une adoption sur le tard qui les a comblées l'une et l'autre. Dans ce témoignage à quatre mains, Hazel évoque sa vie misérable en Russie, l'orphelinat, la découverte de sa mère adoptive, de l'amour, de la tendresse, dans ce nouveau pays, la France. De son côté, Adeline explique les démarches lentes et fastidieuses de l'adoption, leur rencontre, son séjour en Russie, le bonheur de devenir mère et la souffrance de devoir accepter les révélations sur le passé de sa fille.



 Art et abandon - Des artistes racontent
Livre numérique
Pascale Lemare, Sandrine Dekens (préface), Editeur L'Harmattan, 11/2015, ISBN 978-2-343-07582-2

Le mot de l'éditeur
Pascale Lemare a trouvé un chemin original pour nous faire partager l'expérience tragique de l'abandon, elle est allée à la rencontre d'une douzaine d'artistes et les a interviewés longuement. Dans une écoute attentive, dépouillée des constructions théoriques préexistantes, elle a recueilli les récits de ces femmes et ces hommes qui, alors qu'ils étaient nourrisson, enfant, voire adolescent, ont été adoptés. Chacun raconte avec sincérité un parcours qui s'est structuré par l'art.
Pascale Lemare est psychologue clinicienne en charge d'un service départemental d'adoption.



X un jour, x toujours...

Anne-Laure Giron, éditeur Publibook, 09/2015, ISBN 2342043147
Le mot de l'éditeur
Je suis une rescapée de l'aiguille à tricoter. Pourquoi moi ? J'aimerais bien le savoir... Si la pilule a aujourd'hui libéré la femme, elle a aussi empêché des milliers d'enfants torturés par le secret de leurs origines de voir le jour. Au début des années soixante-dix, les candidats à l'adoption n'avaient pas besoin d'aller au bout du monde pour satisfaire leur besoin d'enfant, les maisons d'enfants du territoire français étaient encore bien garnies. C'est comme cela, qu'à l'âge de 6 mois, j'ai rencontré papa et maman. Nouvelle naissance, nouveau nom et appartenance à une famille. La difficulté est de vivre avec cette petite différence presque invisible pour le non-initié mais qui est bien présente. Comment ne pas penser à cette madame X, cette génitrice mystérieuse ? Comment construire son enfance, son adolescence et plus tard sa vie d'adulte sur des non-dits, des silences et parfois des mensonges ? Née sous X en 1971, adoptée à l'âge de 6 mois, Anne-Laure Giron a dû se construire sans racines. Elle aime à rappeler que même les chiens ont des pedigrees et que le droit de connaître ses origines est essentiel pour chacun afin de pouvoir construire sa vie autrement que sur des fondations bancales. Un jour, elle a décidé d'écrire pour raconter ses recherches, son quotidien et celui de certains de ses amis. « X un jour, X toujours… » est son premier livre.



 Les retrouvailles en adoption - Une quête de soi
Lucie Bourdeau, Editeur CARD, 08/2015, ISBN  978-2-89697-032-2, EAN  9782896970322
Résumé
On estime qu'entre 1940 et 1970, il se réalisa environ 300 000 adoptions au Québec. En considérant les mères d'origine, les parents adoptifs et les membres des familles, c'est plus d'un million de personnes qui sont touchées par ce phénomène. Si les retrouvailles sont moins à l'avant-scène qu'à l'époque où Claire Lamarche en faisait des sujets d'émissions à la télé québécoise, elles demeurent néanmoins une préoccupation et un sujet d'intérêt pour des centaines de milliers de personnes. 
Pourtant, mis à part quelques témoignages, le public, les intéressés et les intervenants du milieu ont peu de documentation sur tout ce qui entoure cette réalité. Ayant elle-même organisé ses retrouvailles avec sa famille d'origine, la psychologue Lucie Bourdeau a noté cette lacune et souhaite y remédier par le livre que voici, riche de renseignements. Le monde des retrouvailles est ainsi dévoilé et expliqué, favorisant non seulement la démarche elle-même mais aussi la compréhension des aspects psychologiques et émotifs des différents acteurs du phénomène : la mère d'origine, la personne adoptée, les parents adoptifs et le père d'origine, sans compter tous les intervenants. 
Chacun y puisera une mine d'informations pertinentes sur les différents aspects de la démarche, à savoir les étapes à franchir, les attentes, les peurs, le premier contact et les relations post-retrouvailles.




Tombée du nid
Clotilde Noël, Edition Terramare, collection Témoignage, 05/2015, EAN 9782918677406

Clotilde Noël vit en région parisienne avec son mari Nicolas et leurs 7 enfants. Tombée du nid est l’histoire vraie et bouleversante de ce long chemin de l’adoption qui les a menés jusqu’à Marie, cette petite fille trisomique qui les attendait et qu’ils attendaient, qu’ils ont cherchée, qu’ils ont accueillie sans conditions, sans réserve, en conscience et en vérité.








 C'est pas grave, t'as qu'à adopter...
Perrine Huon, Edition M. Lafon, 04/2015, ISBN 978-2-7499-2473-1

« C'est pas grave, t'as qu'à adopter... ». En 2005, dans Trop jeune pour mourir, Perrine Huon relatait son long combat, de 18 à 23 ans, contre la leucémie. Elle en sortait guérie, et la fin de son livre célébrait la joie de vivre et son mariage avec Renaud, son jeune compagnon qui l'avait tant soutenue dans l'épreuve... Hélas, les lourds traitements qu'elle avait dû subir lui avaient retiré tout espoir d'être mère. « C'est pas grave, t'as qu'à adopter... », lui disait-on. Pas grave mais difficile, d'abord de prendre la décision, de vaincre les idées reçues - « II ne sera pas de ton sang, ce ne sera pas pareil » -, et d'accueillir un enfant du bout du monde, l'adoption dans la région française qu'elle habite relevant quasiment de l'utopie. Avec un franc-parler non dénué d'humour, l'auteur nous entraîne dans l'incroyable imbroglio des paperasses à réunir, des meilleures filières à choisir, des voyages au long cours pour « faire connaissance » sans savoir si ce petit que vous tenez dans vos bras, on vous permettra finalement de l'emmener. Mais Perrine nous bouleverse aussi dans l'évocation du « deuil cruel » à faire de l'enfant qu'on n'aura jamais, avant l'éclosion de l'amour pour celui que l'on fera sien. Un périple de larmes, d'espérance et de joie, avec à l'arrivée, pour l'auteur, une certitude radieuse : « Les liens du cœur sont aussi forts que les liens du sang ».




 Une femme en bleu   [roman]
Michèle Jullian, Editeur Fortuna, 03/2015, EAN 978-2875910509, ISBN 2875910507

Le mot de l'éditeur
Amata et Shanti, deux adolescents originaires de Udon Thani en Thaïlande et de Calcutta en Inde, ont grandi dans leur famille d’adoption à Paris. A dix-huit ans, parfaitement intégrés à leur milieu genre « bohême chic », sont brillants et sans histoire, ils leur arrivent pourtant de se sentir « différents » dans le regard des autres. La timide Amata réagit en jouant les passe-muraille. Shanti l’extraverti est plutôt du genre provocateur. Après tout, chaque adoption est une histoire différente. Avec la complicité de Shanti, Amata, quitte ses parents le soir de ses dix-huit ans et s’envole « en douce » vers la Thaïlande, pour savoir d’où elle vient. De Bangkok à Udon Thani, elle pose un regard attendri et acéré sur une culture, celle de la province Isan où vit sa mère biologique. Une expérience riche en rebondissements qui la feront grandir. A son retour à Paris, les pièces du puzzle de sa famille d’adoption auront volé en éclats. La vie est aussi voyageuse. L’issue de cette quête initiatique ne sera pas forcément celle escomptée.Michèle Jullian est une grande voyageuse, elle a exercé toutes sortes de métiers qui l’ont mené aux quatre coins du monde. Aujourd'hui, elle vit entre la France et la Thaïlande. C’est grâce à la rencontre de son deuxième mari, Marcel Jullian, qu’elle s’est dirigée vers l’écriture, la radio et la télévision. Parallèlement, elle est photographe et expose régulièrement son travail. Elle est mère adoptive d'une enfant thaïlandaise.



 On regardait s'approcher les nuages

Gaëlle Drevet, Enfance & Familles d'Adoption, collection Témoignage, 12/2014

Premier ouvrage de la toute nouvelle collection « Témoignage » d’Enfance & Familles d’Adoption, On regardait s’approcher les nuages apporte de nombreuses pistes de réflexion aux postulants qui se tournent vers l’adoption d’enfants grands, en fratrie. Il sera tout aussi utile aux professionnels qui accompagnent les familles adoptives.
Un livre fort, d’une lucidité et d’une franchise peu communes, sur les différentes étapes du parcours de l’auteur : du choix de devenir parent par adoption jusqu’à la rencontre des enfants, puis le long chemin de l’adaptation et de l’attachement mutuel, enfin la remarquable évolution des enfants et de toute la famille.

Pour commander : http://www.adoptionefa.org/index.php/les-autres-publications-d-efa-/ouvrages-et-guides




 Je voulais retrouver ma mère : témoignage
Saroo Brierley, traducteur Christophe Cuq, Edition City, Collection Témoignage, 11/2014, ISBN 978-2-8246-0529-6

« Nous nous sommes regardés, et j'ai ressenti une douleur à la pensée qu'il faille si longtemps à une mère et son fils pour se reconnaître, puis un torrent de joie nous a envahis. » C'est un jour comme un autre dans la vie de Saroo. Le garçon, âgé de cinq ans, est dans une gare du fin fond de l'Inde en train de ramasser quelques pièces lorsqu'il grimpe dans un train à quai. Le lendemain, Saroo se réveille à Calcutta. Dans l'immense ville, il est complètement seul, sans aucun papier. Il est recueilli par un orphelinat où un couple d'Australiens va finalement l'adopter. Saroo grandit. Mais, depuis l'Australie, il pense toujours à sa famille biologique. Pendant des années, il scrute les rues et les villages indiens sur Internet, à la recherche d'images familières. Et là, le miracle se produit... L'orphelin va alors se lancer dans un long voyage pour enfin retrouver sa mère et rentrer à la maison. L'émouvante histoire d'un petit garçon qui, d'un continent à l'autre, a recherché sa mère pendant 25 ans.

L'auteur : Saroo Brierley est Indien et il a passé une partie de son enfance en Australie. Il a réussi à retrouver sa famille biologique à force de ténacité, grâce à Internet. Il est aujourd'hui dirigeant d'entreprise.




 
Appelle nous papa et maman - Née en Corée, adoptée en France à huit ans
Emilie Fédou, Editeur Max Milo, Collection Témoignage, 09/2014, ISBN 978-2-315-00604-5

Pour Mee Sun, devenue Emilie, son adoption à 8 ans par une famille française n'a pas été vécue comme une seconde « chance ». Le cœur brisé par l'arrachement à son pays d'origine, elle intègre avec son frère et sa sœur, une famille où entre un père violent et une mère névrosée, battue régulièrement par son mari, elle doit en outre subir les manœuvres incestueuse de son « Papy ». Maltraitée et en souffrance, Émilie vit un véritable déni de l'adoption et traverse une grave crise identitaire. 
Un jour, elle prend la décision de rechercher sa famille biologique. Sa quête l'amènera sur les traces de son enfance… en Corée... Ce livre est le premier témoignage qui dénonce le sort des enfants adoptés à l'étranger. Il comble un manque crucial d'informations sur le sujet et s'adresse à toutes les familles concernées de près ou de loin par l'adoption.





L'incroyable destin de Long Xiao Zhen - Une histoire d'adoption
Isabelle Finkelstein,  Persée (Editions), 06/2014, ISBN 978-2-8231-0728-9

Voici l'histoire de Long Xiao Zhen, devenu Jade au fil des mois qui ont suivi notre rencontre. D'un petit panier d'osier dans lequel elle fut déposée en plein cour de Shenzhen en Chine, à la vie à Paris où elle devint le cinquième élément d'une famille française, Jade a surmonté les épreuves de l'abandon, de la maladie, de l'absence, de l'attente. Son histoire est le témoignage d'une adoption tardive, d'une vie nouvelle à cinq ans et c'est aussi la preuve que dans ce monde, tout peut arriver.
Jade fait partie de ces êtres solitaires qui ont commencé leur vie dans le noir ; elle a posé son lourd sac à dos chez nous en juin 2004 et nous espérons qu'elle n'aura plus à le reprendre. L'auteure nous fait part ici d'un récit vivant, simple, touchant, non dénué d'humour, avec une écriture fine et intelligente.






L'enfant du séisme - Récit d'une adoption

Diane Lavoie, Autrement (Editions), 05/2014, ISBN 978-2-7467-3801-0

Refaire une chambre du sol au plafond, se libérer de son travail, s'organiser avec ses proches, penser à tout : couches, brosse à dents, poussette et calmants pour le chien. Et, dans cette urgence, cette frénésie proche de la panique, mettre de côté ses doutes inavouables et se préparer à devenir mère... Pour Diane, l'aventure ne fait que commencer : moins d'un mois après l'avoir découverte en photo, elle voit arriver sa fille de 3 ans, rescapée du séisme haïtien.
Elle raconte le choc de leur rencontre et le chaos des premiers mois, faits de crises incessantes. C'est l'histoire vécue d'une vie bouleversée, le récit de l'apprivoisement mutuel et douloureux de deux êtres que tout sépare. Et une magnifique histoire d'amour cet amour qui naît et grandit, jour après jour, entre une mère et sa fille.
Diane Lavoie est québécoise. Designer de costumes, elle travaille pour la télévision de Radio-Canada depuis 1991. A l'âge de 47 ans, en 2010, elle adopte une petite Haïtienne de 3 ans





Enfants placés en Ukraine - De l'exclusion sociale à l'abandon d'enfant, récits de mères
Olha Mykytyn-Gazziero, Editeur Karthala, Collection Questions d'enfance, 04/2014, ISBN 2811110003 

Mot de l'éditeur
L’Ukraine, qui n’a toujours pas ratifié la Convention de La Haye relative aux droits des enfants, connait plus de 3 500 adoptions par an, dont plus d’un millier à l’international. Chaque année, en effet, près de deux mille jeunes Ukrainiennes affrontent une grossesse non planifiée, le dépassement légal de l’IVG et l’accueil d’un nouveau-né dans un cadre familial et social défavorable. Le placement en institution se révèle comme une issue logique dans une recherche sécuritaire pour l’enfant. À partir d’une enquête menée en Transcarpatie, au sud-ouest de l’Ukraine, l’auteur a donné la parole à de jeunes mères poussées à l’abandon. Ces mères, dont la plupart survivent dans la pauvreté, expriment avec lucidité les contraintes qui les conduisent à laisser un de leurs enfants à l’hôpital pédiatrique, un enfant qui sera abandonné de fait et proposé à l’adoption. Les conditions de vie dans un pays devenu indépendant, mais dont les structures sociales et administratives conservent l’empreinte soviétique, marginalisent, dans leur propre pays, les personnes sans acte de naissance, sans passeport, sans droit de résidence, en un mot « sans papier ». Les mères interrogées présentent l’abandon d’un de leur enfant comme un moyen de garantir sa survie, tout en évoquant aussi leur souffrance née de l’éloignement et des décisions prises sans qu’elles en soient informées. Elles sont aussi capables de porter un maximum d’attention aux enfants qu’elles élèvent. Bien qu’absent de leur vie réelle, l’enfant placé quitte rarement leur vie psychique. Le lecteur trouvera aussi dans ces pages une somme d’informations sur le système de protection de l’enfance en Ukraine.
Olha Mykytyn-Gazziero, née en 1978 à Uzhgorod en Ukraine, est titulaire d’un doctorat en études du développement, obtenu en 2010 à l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID, Genève). Depuis 2005, elle a mené divers projets de recherches sur l’adoption en Ukraine et en Suisse.



Une vie en mille morceaux - Itinéraire d'un enfant adopté
Satya Oblette, Editeur Fayard, 03/2014, ISBN 978-2-213-68074-3

Biographie de Satya Oblette : d'une enfance en Algérie à sa passion pour l'aviation, de son succès exceptionnel dans le mannequinat - où il est repéré grâce à sa chevelure claire qui tape dans l'œil de Jean-Paul Gaultier puis de Kenzo, dont il devient l'égérie - à la téléréalité et aux missions humanitaires, Satya Oblette, adopté en Inde par une famille française, nous raconte ses vies.
"Je n'ai jamais cessé de me poser des questions sur mes véritables origines, de m'interroger sur ce que je serais devenu si je n'avais pas été adopté. On m'a beaucoup questionné sur mon parcours. On a voulu savoir d'où venait ce personnage atypique aux cheveux décolorés qui brillaient sur le papier glacé des magazines. On m'a demandé quel était mon secret, comment j'avais fait pour être propulsé sous les feux de la rampe, pour devenir mannequin, pour séduire les filles, pour "avoir du succès".
Cette vie, je l'ai vécue en partie. Mais on me l'a aussi racontée, par bribes. Je l'ai recomposée pièce par pièce, essayant de m'inventer une histoire, une généalogie a posteriori. Aujourd'hui, je suis convaincu d'une chose : la vie consiste en une série de carrefours qui proposent, à chaque nouveau croisement, des routes différentes. Ce qui me manquait, à moi, c'est justement la première route. Il m'aura fallu attendre vingt-huit ans pour enfin la découvrir.
Et trente-huit pour la raconter".




Une famille en noir et blanc

Stéphanie Claverie, Editeur Anne Carriere Eds, Collection Recit, 10/2013, ISBN 284337684X

Mot de l'éditeur
Tout sauf black, ce n'est pas politiquement correct, c'est pourtant ce que je me disais avant d'adopter. Je n'avais pas prévu ce cas de figure, pas imaginé former une "famille en noir et blanc". Ce livre est le récit d'une adoption particulière, une histoire qui fait la peau aux préjugés et un pied de nez à la bien-pensance. Une histoire qui n'a pas peur d'aller gratter sous le vernis des apparences pour voir ce qui s'y cache.





 Un matin de septembre Nathanael nous a quittés
Catherine Sauzet, Gérard Sauzet, Editeur Publibook, 08/2013, ISBN 978-2-342-01017-6

"... Quand Nathanaël nous a quittés, une des plus grandes douleurs a été le manque physique comme si une partie de notre corps avait été arrachée, amputée d'un membre, d'un organe, mystère de la force de nos esprits. L'histoire d'un enfant adopté est toujours complexe, pour lui, pour ses parents, pour son environnement, pour la famille qu'il construira. »

Un matin de septembre Nathanaël nous a quittés est un livre-thérapie, comme si ses auteurs avaient choisi de transférer leur douleur sur le papier. Il présente le témoignage sincère et authentiquement intéressant de deux parents qui ont choisi d'adopter, et expose de façon pure et simple, sans sentimentalisme ni faux-semblants, les faits et les émotions ressenties au cours de cette expérience humaine fabuleuse... mais aussi tragique.



 Lee : histoire d'une adoption
Italia Gaeta, Editions Couleur livres, collection Je, 04/2013, ISBN 978-2-87003-597-9

Ida a 36 ans. Depuis toujours, elle mène une joyeuse vie de célibataire. Surtout pas d’engagement. Pourtant, voilà quelques mois qu’un désir la tenaille : devenir mère. Pour elle, cela signifie adopter. Elle choisit la Chine…De tribulations en attentes et angoisses, la rencontre a lieu un jour à Shenzhen (Canton). L’Institution lui présente Lee, l’enfant qui deviendra sa fille…
Italia Gaeta, conteuse et auteure de "Laide" (Collection Je), nous livre ici une joyeuse et truculente histoire d’adoption où les quiproquos et les inquiétudes balancent de la Commedia au témoignage.





Les défis d'une adoption multiple, Les chances et les risques au quotidien
Martina Holzwarth, Médecins du Monde (préfacier), Editeur De Boeck, Collection Parentalité, 04/2013, ISBN 978-2-8041-7550-4

Mot de l'éditeur
L'adoption est un phénomène répandu en France, avec plus de 4 000 adoptions par an. Le nombre de candidats à l'adoption dépasse de loin le nombre d'enfants adoptables. Parallèlement, de nombreux enfants attendent longtemps, et souvent en vain, de trouver une famille ; parmi eux, des enfants déjà plus grands ou en fratrie. Beaucoup de candidats hésitent à accueillir ces enfants. Par crainte qu'un enfant déjà grand ne s'attache pas à se nouveaux parents ; en raison du grand désir de pouponner un tout petit ; ou encore parce qu'ils ne se sentent pas aptes à adopter plusieurs enfants à la fois.
Pourtant, l'accueil des enfants plus grands et en fratrie devient une réalité de plus en plus fréquente, surtout au niveau de l'adoption internationale, et chaque candidat devrait envisager cette question. Jean et Martina Hotzwarth ont osé se lancer, au printemps 2010, dans l'aventure d'adopter une telle fratrie : trois soeurs venant de Russie, âgées de neuf, sept et presque quatre ans au moment de leur arrivée.
Aujourd'hui, ils forment, tous les cinq, une famille unie et heureuse. Mais avant ce " happy end ", les parents durent mener un long combat avec les autorités en France qui jugeaient leur projet irréaliste et irréalisable. Dans cet ouvrage, Martina Holzwarth décrit avec une grande sincérité et toujours un brin d'humeur comment sa famille a réussi à se construire, tout en respectant certaines particularité.
Quelle place pour le pays, pour la famille d'origine ? Comment intégrer la vie antérieure ? Comment dessiner sa vie, sans fissures ? Le livre témoigne également que l'adoption d'une fratrie peut être un cadeau, car les enfants s'épaulent et partagent leurs souvenirs. Et grâce à la maturité des enfants, l'adoption devient un processus mutuel.




Itinéraire d'un enfant placé
Yves Worme, Editeur Baudelaire, 07/2012, ISBN 1020300132

Mot de l'éditeur
« Naître dans le ventre d'un home ». Phrase énigmatique pour qui n’a pas connu la difficile expérience de grandir en institution, et pourtant métaphore juste et révélatrice d'un cheminement de l'enfance solitaire vers une vie adulte épanouie, malgré tout…
Yves Worme a cinquante-trois ans. Éducateur spécialisé depuis plus de trente ans, il a mis sa vie au service des enfants, qui, à son image, traversent l'épreuve douloureuse de grandir sans parents.







Sur les traces des sans visage - Récit d'une adoption
Elisa Frutier, L'Harmattan, 06/2012, ISBN 978-2-296-96242-2

Qui suis je ? D'où viens-je ? A qui vais-je ressembler ? Pourquoi dois-je toujours expliquer que j'ai été adoptée ? 
Ces questions, toujours sans réponses,  hantent Elisa Frutier. D'année en année, elles se font de plus en plus douloureuses. Il était grand temps pour la jeune femme de suivre son guide intérieur et d'aller fouler cette terre où ses pairs, tous inconnus, sont nés. Du pont d'Aracaju, au nord-est du Brésil, sur lequel elle a été retrouvée, à l'orphelinat puis à l'adoption, les images reprennent vie. 
Cet indispensable périple de quatre mois n'est qu'une succession d'espoirs, de déceptions, de pleurs et de joies profondes. Ce récit est un journal de voyage et nous transporte dans le quotidien d'un orphelinat à Aracaju dans lequel elle a séjourné pendant trois mois. Une histoire vraie, poignante, parfois drôle, toujours empreinte d'humanité.




The Kid - Une histoire d’adoption
Dan Savage, Jack Lang (Préfacier), Pierre-Marie Dufour (Traducteur), LAVILLE Editions, 03/2012, ISBN 979-10-90134-10-2
 
Journaliste, écrivain et militant gay, Dan Savage est l'auteur de la chronique à l'humour décapant " Savage Love ", lue chaque semaine par quatre millions de personnes. The Kid, une histoire d'adoption, est son premier ouvrage publié en France. Il y raconte son parcours du combattant avec Terry Miller, qu'il a épousé depuis, pour adopter un enfant. Dan Savage partage aussi ses vues sur le fait d'être gay et d'élever un enfant dans le monde d'aujourd'hui. 
En cours de route, il évoque avec autodérision des thèmes comme grandir en tant qu'homosexuel ou s'engager auprès d'un homme plus jeune, s'intéressant au passage aux gays de gauche et aux religieux de droite, à l'homophobie, à l'amour, au fait de grossir, de se marier, de vieillir et au désir très humain de fonder une famille. The Kid a reçu, lors de sa publication américaine, en 2000, le PEN West Award for Creative Nonfiction et a fait l'objet d'une adaptation en comédie musicale. 
Un film est également en préparation. Aucun livre-témoignage de ce type n'existe en France, qui accuse un retard certain en ce qui concerne les droits des homosexuels. L'adoption par des couples homosexuels est d'ailleurs l'un des thèmes de la campagne pour l'élection présidentielle française de 2012.




Fallait pas m'adopter !
Alain Desvignes, Editeur Vaillant Eds, 03/2012, ISBN 2916986340, EAN 978-2916986340


Le Mot de l'éditeur :
Ce témoignage émouvant sur les difficultés de l’adoption internationale - de plus en plus fréquemment d’enfants qui ne sont plus des bébés - est aussi un message d’espoir : celui de voir se renforcer le travail entre professionnels et adoptants. L’auteure ouvre un débat : comment éviter que l’adoption d’enfants plus âgés trop souvent fragilisés par leur vécu ne chavire pas dans un flot de souffrance ? Le travail de préparation des adoptants et de ces enfants dont les difficultés passées risquent d’exploser un jour est-il suffisant ? Les familles sont-elles assez averties et préparées à une problématique particulière ?




 A comme adoption - la rencontre d'un désir et d'un droit
Patricia Mowbray, Editions Pascal, 10/2011, ISBN 978-2-35019-099-0

Adoptée à Paris en 1958, l'auteure est fondatrice de l'association Racines d'enfance. Prenant pour point de départ la lettre A (comme administration, abandon, avenir, etc.), elle propose une histoire de l'adoption à travers une série de témoignages. Son association donne la parole aux adoptés et revendique leur droit d'accéder à leur passé pour connaître leurs origines.
« À l'origine de ce livre il y a une histoire qui commence comme un caillou, ricoche avant de se fondre dans le courant qui l'entraîne. Je suis née deux fois. Une première fois au mois d'août 1956 dans le Devon en Angleterre, d'une femme danoise et d'un homme nigérian, et une seconde fois le 14 février 1959 à Paris où, à la nuit tombée je quittai la pouponnière de la fondation d'Heucqueville, boulevard de Montmorency, pour rejoindre ma famille adoptive, au pied de la butte Montmartre. »
Préface de Claire Brisset, Défenseure des Enfants (2000/2006)





Accompagner la naissance pour l'adoption - Judith et bébé Joséfine
Claudine Schalck, Julianna Vamos (Préfacier), Editeur Erès, Collection Mille et un bébés, 10/2011, ISBN 978-2-7492-1498-6, EAN 9782749214986

Le Mot de l'éditeur :
Ce livre est le témoignage d'une pratique élaborée au sein de la maternité des Bluets à Paris pour les femmes qui sont amenées à accoucher sous anonymat et à laisser leur bébé à une future famille. Voilà donc le carnet de bord de l'accompagnement d'une jeune mère, Judith, par la sage-femme, Claudine Schalck, elle-même accompagnée dans sa démarche précise et exigeante par l'équipe professionnelle. De la découverte de la grossesse de Judith à sept mois et demi à l'adoption de bébé Joséfine, nous sommes témoins de l'évolution physique et psychologique de cette jeune mère, des mouvements affectifs qu'elle suscite dans l'équipe, des éléments concrets de préparation, de la manière dont la sage-femme prend soin de la mère et du bébé, avec sensibilité, empathie, en l'absence de tout jugement de valeur...
Claudine Schalck est sage-femme et travaille avec la maternité des Bluets. Julianna Vamos est psychologue et psychanalyste à la maternité des Bleuets.




Les pieds dans le vide - Le lâcher prise d'un adopté sans filiation
Franca Deumier, broché, 05/2010, Editeur L'Harmattan, ISBN 978-2-296-11971-0, EAN 9782296119710

"Comment ai-je pu te laisser tomber ?" se demande cette célibataire coupée en deux par la mort de son fils unique, adopté au Sénégal à l'âge de quatre mois et qui s'est défenestré vingt-cinq ans plus tard.
Un récit poignant empreint d'humanité, l'introspection douloureuse mais sans concession d'une mère qui veut essayer de comprendre, pour avancer, pour accepter. Refusant de se laisser endormir par les discours déculpabilisants, elle souhaite faire entendre ce témoignage sur la difficulté à se construire que rencontrent certains enfants nés sous le secret et adoptés dans un pays d'une autre culture : "Je n'ai pas su, dit-elle, déceler la souffrance d'un être privé de racines, en conflit permanent d'identité, qui ne pouvait répondre à ces deux questions fondamentales : d'où viens-tu ? Qui es-tu ? L'amour n'a pas suffi".




La petite fille qui dansait dans sa tête 
Regina Ubanatu, éditeur Eds de L'Archipel, 01/2010, ISBN 9782809802498

Nigeria, 1965. Mary voit le jour dans un hôpital de brousse. À 3 ans, alors que la guerre sévit au Biafra, comme bien des enfants en péril elle est évacuée vers le camp de Sainte-Marie, au Gabon. La maladie et la malnutrition ont fait des dégâts : Mary va mal et ne peut plus marcher. Nul ne pense qu’elle pourra s’en tirer. Pourtant, elle montre un incroyable appétit de vivre.
À 5 ans, elle s’envole vers la France : un couple s’est proposé de la parrainer. Après une suite d’opérations et des années de rééducation, une nouvelle vie commence à Garches, non loin de sa famille d’accueil, avec ses frères et soeurs blancs.
De sa première enfance, Mary n’a que des souvenirs confus. Coup de théâtre : à 12 ans, elle découvre que ses père et mère vivent toujours, qu’elle a des frères et soeurs africains, que son véritable prénom est Regina. Surtout, l’administration exige son retour au Nigeria, auprès d’une famille qu’elle ne connaît pas et dont elle ignore jusqu’à la langue.
Qui sont ses parents inconnus ? Comment l’accueilleront-ils ? Commence un difficile et courageux retour aux sources, une quête d’identité dont ce livre offre le récit.
Regina Ubanatu vit et travaille en région parisienne. Elle est la fondatrice de l'association RIFH (Réponses initiatives femmes handicapées) qui oeuvre pour la reconnaissance et les droits des femmes handicapées.



La Rose du Pérou - Récit d'une adoption

Michel Fiévet, broché, Editeur L'Harmattan, 01/2010, ISBN 978-2-296-10628-4, EAN 9782296106284

Chacun est persuadé qu'adopter un enfant est une aventure peu commune, à hauts risques.
L'auteur le rappelle dans les détails souvent savoureux de son parcours semé d'embûches. Avec sensibilité et humour, il souligne qu'adopter un enfant n'est pas seulement le faire passer d'un pays à un autre, d'une famille à une autre, sous une identité nouvelle. C'est aussi, comme il le fait lui-même, découvrir l'histoire, souvent déchirée, d'une enfant qui en restera marquée à vie ; c'est connaître son pays, sa culture, ses éventuels géniteurs dont l'adoptant ne peut la détacher et pour lesquels il doit nourrir une réelle empathie.
Centré sur l'itinéraire d'une adoptée, le récit abonde de détails sur le quotidien des gens du peuple dont elle est issue. Fragiles et audacieux, ils font face, à mains nues, à la violence sanglante du Sendero et à sa répression, ce qui donne une note bouleversante au récit.



 Abandopté ! Ou le récit d'une vie magnifique
 (livre numérique - www.abandopte.com)
Andrès Viret, 2009, ISBN 978-2-8399-0533-6
Le roman autobiographique d’Andrès Viret nous emmène tout au long de ses 33 années d’existence et raconte avec précision les différentes étapes de sa vie.
Né en Colombie, il a été adopté par une famille suisse alors qu’il avait 4 ans. Son enfance magnifique dans sa nouvelle famille est contée avec beaucoup d’humour et de reconnaissance. Narrant les étapes les plus difficiles, il a littéralement posé son cœur sur une feuille blanche.
Rares sont les témoignages qui vont aussi loin dans les détails de l’obscurité mais avec toujours la volonté de penser que la lumière n’est jamais très loin. Des rues parisiennes au sommet de Kilimandjaro, des pistes de ski ensoleillées des Alpes suisses au Georges V à Paris, des flancs de l’Himalaya à l’Australie, de livreur de journaux à directeur d’entreprise, sa lente remontée vers la lumière est une succession d’aventures qui prouvent que dans la vie tout est possible.
Ce livre témoigne d’un immense bonheur, d’un amour sans limite pour sa famille et tente humblement de changer l’image de l’adoption souvent mal connue du grand public.




J'adopte : journal 
Coco Tassel, Editeur Alternatives & Paja-éditions, 10/2009, Collection Textimage, ISBN  2862276197 
Préface du professeur René Frydman,  Postface de Jean-Marie Colombani
 
Mot de l'éditeur
En France, les chiffres de l’adoption parlent d’eux mêmes : environ 30 000 personnes ont un agrément et attendent de pouvoir adopter alors que moins de 4 000 enfants sont adoptés chaque année, dont 80 % sont nés à l’étranger… Derrière ces statistiques officielles se cachent des parcours de vie où le désir d’enfant se heurte de plein fouet à des démarches administratives éreintantes, des attentes et des espoirs sans cesse contrariés.
Le journal de Coco Tassel raconte de l’intérieur son itinéraire d’adoptante. Ce sujet difficile, l’auteur a choisi de le traiter à sa manière, en mots et en images, avec une écriture graphique haute en couleurs, en conservant toujours un regard décalé, loin de tout pathos mais plein d’émotion, ce qui nous rend cette expérience de vie étonnamment sensible. À ses côtés, on s’étonne, on s’insurge, on se révolte, on sourit souvent, et on espère...




Enfin parents ! AMP, adoption... le parcours du combattant 

Vanessa Carpano, Editeur  Souffle D'or Eds, 06/2009, Collection Naitre Et Grandir, ISBN 2840583666 
 
Le Mot de l'éditeur : 
Que faire lorsqu’on souhaite avoir un enfant et que l’on est confronté à la stérilité ?
Stella et son mari souhaitent plus que tout au monde devenir parents, mais ne parviennent pas à concevoir d’enfants. Ils ont alors recours à l’assistance médicale à la procréation (AMP) : inséminations, injections, prises de sang, échographies. Mais c’est l’échec. En réalité, elle est atteinte d’endométriose.
Débute alors un parcours du combattant les emmenant d’opérations en protocoles de FIV, toujours plus contraignants et sans succès. Ils en ressortent meurtris et se sentent dépossédés de leurs désirs.
Se dessine alors le projet d’adoption, avec son dédale de démarches, d’angoisse et de remises en question. Ils obtiennent finalement l’agrément pour adopter.
Six ans d’une vie pour enfin constituer une famille et adopter un petit Lucas.
L’auteure exprime avec des mots justes les souffrances des couples confrontés à la stérilité : la gêne dans le regard des autres, le manque de considération de cette souffrance, la culpabilité, le décalage avec le discours médical « marketing ». Et surtout tout le cheminement vers cet enfant si désiré et cette parentalité adoptive assumée.
Un témoignage bouleversant sur d’un double parcours, AMP et adoption, pour tous les parents en devenir.




Une adoption ouverte - Mon enfant en terre lointaine
Dominique Martre-Micaleff, Marie-Blanche Lacroix (Postfacier), Claudine Vassas, Broché, 06/2009, Editeur Privat, ISBN 978-2-7089-6896-7, EAN 9782708968967

Toute naissance est une aventure exceptionnelle, mais une adoption l'est tout autant. Le récit que Dominique Martre-Micaleff nous livre aujourd'hui est extraordinaire à plus d'un titre. On la suit dans ses deux voyages au Vietnam, d'abord pour en ramener le petit enfant, âgé de dix mois, qui allait devenir son fils, et ensuite pour lui faire connaître sa " mère de naissance " et son pays d'origine. Le retour d'Anaël, dix ans plus tard, est un grand événement, vécu par ses deux familles, par celles qu'il appellera désormais ses " deux mamans " et par la communauté du village qui le célèbre avec lui. 

Mais ce récit est plus qu'un témoignage parmi d'autres. Nous partageons cette aventure unique avec l'auteur et son désir de communiquer, à son fils Anaël ainsi qu'aux lecteurs, cette expérience intime. Un avant-propos de Claudine Vassas, ethnologue, directrice de recherches au CNRS, deux postfaces, de Marie-Blanche Lacroix, psychiatre psychanalyste toulousaine travaillant avec des enfants adoptés, et d'Agnès Fine, anthropologue, directrice d'études à l'EHESS, donnent à cette histoire singulière leurs propres éclairages, sans pour autant lui ôter sa dimension personnelle ni la réduire à un " cas de figure " parmi d'autres.




Récits d'adoption, Cinq aventures familiales
Louise Noël, Editeur Beliveau, 12/2008, ISBN : 2890923991

Ce livre raconte l’histoire de cinq couples de parents qui ont accueilli un ou plusieurs enfants dans le cadre du programme Banque-mixte du Centre jeunesse de Montréal-Institut universitaire. Les postulants à l’adoption acceptent de jouer d’abord le rôle de famille d’accueil pour des enfants dont les parents d’origine présentent un pronostic incertain de développer leurs aptitudes parentales ou pour des enfants à haut risque d’abandon.








Récit d'adoption - Du désert à la source

Gérard Lefebvre,  Editeur L'Harmattan, Collection Histoire de vie et formation, juin 2008, ISBN 978-2-296-05671-8, EAN13 9782296056718

Résumé
Le récit d'un enfant adopté à l'âge de six ans. L'auteur relate ses journées à l'école, les questions difficiles des enfants sur sa propre mère, sa relation avec les autres ainsi que l'expression de sa reconnaissance pour sa famille adoptive. A la recherche de ses racines, il décrit le moment où il accède à son dossier personnel, heure de vérité au service enfance.

Quatrième de couverture
Du désert à la source. Quitter le désert et rejoindre sa source... 
À un moment ou à un autre l'attirance est trop forte, l'envie de savoir l'emporte sur toute autre raison, il faut juste être prêt.
L'auteur, adopté à l'âge de six ans, a attendu sa cinquantième année pour oser enfin découvrir la vérité abritée au coeur de son « dossier » : cette vérité tant redoutée mais néanmoins indispensable à la compréhension des motifs de toute adoption. C'est ce chemin de patience que décrit Gérard Lefebvre avant de nous entraîner au coeur d'une formidable aventure humaine dans laquelle d'inattendues retrouvailles le conduisent à découvrir celles et ceux qui un bref instant l'ont croisé ou l'ont cherché en vain, voici cinquante ans. Ceci avant que le destin ne lui dessine une autre trajectoire. Dans ce tourbillon de découvertes, il propose d'aborder son histoire sous la forme d'un dialogue avec un interlocuteur surprenant. Puis il trempe avec délicatesse sa plume dans l'encre de la reconnaissance et de l'émotion, pour offrir ses plus belles lettres à tous ceux qui, à un titre ou à un autre, ont accompagné son aventure depuis le premier jour, depuis la première heure



 Retour à Madagascar 

Catherine Payen, Editeur L'Harmattan, 03/2008, Collection Carnets de Ville, ISBN-10 2296051332, ISBN-13 978-2296051331
 
Présentation de l'éditeur 
Ce livre est l'histoire d'une rencontre, construit sur un aller-retour décisif : une famille ayant adopté, non sans difficultés, une petite fille malgache, revient sur ses pas à la demande de l'enfant et cherche à saisir la réalité de la " Grande Île ", sans excès de distance ni fascination déplacée pour le dénuement qui caractérise la vie d'une large proportion de sa population. Écrit tantôt au pluriel, tantôt à la première personne du féminin, ce récit soulève quelques-unes des questions que tout " adoptant " devrait se poser lorsqu'il établit des relations avec un pays en développement : comment " comprendre " un pays sans juger le comportement de ses habitants, quand bien même tout y pousserait ? Comment aider un enfant adopté à " redécouvrir " la terre où il est né et où pourtant rien de ce qu'il a connu ne l'attend ? Existe-t-il une " logique de l'opprimé " et justifie-t-elle tous les moyens ? Il s'agit ici d'une vraie aventure humaine où la douceur du climat et le charme de la découverte n'affadissent ni les tensions ni les contradictions du voyage. 
 Biographie de l'auteur
Catherine Payen est journaliste et enseignante. Elle a voyagé notamment en Amérique latine, dans les pays du Maghreb et en Afrique. 




L'enfant dans la boîte aux lettres
Marie-Luce Debar, Editeur Edifa, Collection Promesse d'amour, 03/2008, ISBN 291635030A6

Après la joie des premiers moments qui suivent l'arrivée de leur fils, les parents d'Arturo sont de plus en plus désemparés par son comportement, fermé et énigmatique. Décidés à ne pas baisser les bras, parents et enfant retourneront en Colombie pour tenter de dénouer les fils du passé de leur fils, et comprendre le présent. Récit.








Le long chemin
Janique MOUTON, Editions Bénévent, 02/2008, ISBN 2756307467

Mot de l'éditeur 
Au fond d’elle-même, Jil prenait conscience de ce qui semblait devenir l’essentiel : elle et Tom avaient beaucoup d’amour à donner à un enfant qui deviendrait leur enfant… (…) Tom sentit que le moment était venu. (…). La question vint tout naturellement, avec beaucoup de douceur, au détour d’une conversation : « Et si on adoptait un enfant ? » Jil lui sourit… Ils venaient de faire un pas de géant. C’était le déclic qu’ils attendaient inconsciemment, chacun de leur côté. Tous deux, sans le savoir, marchaient déjà dans la même direction… Jil se tournait résolument vers l’avenir et, comme pour calmer son impatience devant l’immensité du chemin qui leur restait à parcourir, elle se mit à écrire…

Jeudi 12 août 2004 « Les pages à venir seront le récit des jours passés à t’attendre, mais qui, un peu à la fois, me rapprocheront de toi. Tu y trouveras mes espoirs, mes joies, mes doutes, les moments d’abattement aussi. Écrire ces pages me donnera le sentiment que tu es déjà auprès de nous. Elles seront peut-être parfois maladroites, il ne faudra pas m’en vouloir. Ces émotions, ces sentiments, couchés sur le papier, j’espère être capable de les convertir en amour lorsque tu seras parmi nous… Ce sera ma quête quotidienne, j’en fais la promesse. Les pages qui suivent sont déjà notre histoire : elles sont pour toi. »
Jil, ta maman.
Plus qu’un simple journal retraçant le parcours de Jil et Tom dans leur odyssée de l’adoption, Le Long Chemin est avant tout le vibrant message d’amour d’une future maman à son enfant.



La désadoption, une famille pour Hugo ?
F. Perier & Michèle Bromet-Camus, Editeur L'harmattan, Collection Au Delà Du Témoignage, 01/2008, ISBN 2296048749

Il n'y a parfois personne au grand rendez-vous de la naissance, et l'enfant va devoir être confié à une famille d'accueil, en attendant.
Et Hugo attend sans attendre, espère en désespérant. Puis il semble s'arrêter, s'arrêter de désirer ; tout glisse, il se met à l'abri. Un jour, son adoption devient légalement possible, mais l'est-elle psychiquement ? L'est-elle affectivement ? Peut-on demander à cet enfant de sortir de son abri, de se laisser aimer par de nouveaux parents qui font mille projets pour lui, par une famille entière qui en voulant le combler, va le gaver de tout ce qu'il n'a pas eu.
Margaux, dix ans, lui dit avec entrain : " tu vas avoir de la chance : tu auras d'un seul coup un papa, une maman, un frère, deux soeurs, un chien, trois chats ". Hugo va-t-il pouvoir accepter d'entrer dans cette forme d'abondance qui souligne pas à pas les manques dont il est issu ? Va-t-il oser se permettre une telle infidélité ? Et ceux qui ont tellement désiré devenir ses parents vont-ils pouvoir s'adapter ?

Récit sans fard et courageux de l'adoption d'un enfant grand. Une psychologue, M. Bromet-Camus, analyse et commente les réactions et les sentiments des différents acteurs d'une histoire à laquelle le lecteur ne peut rester insensible.




 Kakou et Mégane, une histoire d'adoption
Patrick Serge Boutsindi, Editeur L'Harmattan, 11/2007, Collection Ecrire l'Afrique, ISBN-10 2296043348, ISBN-13 978-2296043343
 
Présentation de l'éditeur 
Hélène et Jean-Claude Klein n'avaient qu'une seule envie, c'est qu'une petite fille et un petit garçon grandissent ensemble dans leur foyer. Mais leur seconde adoption d'enfant fut pour Hélène et Jean-Claude ce que l'on peut qualifier de défi personnel. Ils connurent plusieurs aléas : un refus d'agrément, un procès pour escroquerie de la part d'un maquignon et une agression physique lors de leur périple en Afrique. Dans ce nouveau roman, Patrick Serge Boutsindi aborde le sujet de l'adoption à travers l'histoire de deux enfants, Kakou et Mégane, pour qui rien ne prédestinait qu'ils se retrouvent un jour pour vivre ensemble en tant que frère et sœur.  Adopter, c'est avant tout accueillir un enfant déjà né, parfois déjà grand, dans une famille qui devient sa propre famille.






Une marche dans le siècle
Jean-Marie Cavada, Poche - Broché, 05/2007, Editeur LGF/Livre de Poche, Collection Le Livre de Poche, ISBN 978-2-253-12213-5, EAN 9782253122135

Mot de l'éditeur 
Il n'aurait jamais dû survivre aux épreuves de son enfance. Mais il siège aujourd'hui au Parlement européen, après avoir accompli à la radio et à la télévision une des carrières les plus exemplaires et diversifiées que l'audiovisuel français ait jamais connues.

Comment ce qui ressemble à un miracle a-t-il pu se produire ? C'est ce que raconte ce livre. Si une énergie sans faille n'avait pas guidé la vie entière de Jean-Marie Cavada, on aurait pu parler de conte de fées. Orphelin de l'Assistance publique, recueilli par une famille de paysans des Vosges, à 8 ans il garde des vaches, à 25 il est journaliste à la station strasbourgeoise de Radio France, à 35 il dirige la rédaction d'Antenne 2, à 55 il est PDG de France 5, puis de Radio France. Aujourd'hui, à 65 ans, il est député européen. Entre-temps, il a animé pendant plus de treize ans une des émissions les plus célèbres de l'histoire de la télévision française. Demain, où sera cet éternel jeune homme qui conserve intactes ses passions et sa combativité, et qui répugne autant à employer le mot "pouvoir" comme substantif qu'il affectionne comme verbe ?

Le lecteur découvrira l'itinéraire d'un homme qui a consacré sa vie à mieux appréhender le monde afin de transmettre aux autres sa propre soif de connaissance et ses questionnements les plus divers. Le résultat : une "marche dans le siècle" doublement exemplaire. D'abord parce qu'elle prouve que rien n'est impossible à qui veut entreprendre et désire faire bouger les choses. Ensuite parce qu'elle constitue le vibrant hommage d'un homme qui n'hésite pas à affirmer qu'il doit tout à l'école de la République, à un système qui pose l'égalité des chances et donne à chacun les moyens de réussir sa vie.
Une belle leçon d'humanisme, que nous dispense celui qui n'hésite pas à écrire : "Je n'ai jamais eu d'ambition, j'ai eu pire : l'orgueil de bien faire ce que j'avais à faire."




J'ai été volée à mes parents
Céline Giraud, 02/2007, Editeur J'ai Lu, Collection J'ai lu Récit, ISBN 978-2-290-00858-4, EAN 9782290008584

" Tu as été volée", cette phrase va bouleverser la vie de Céline. A vingt-trois ans, elle découvre l'impensable : âgée de quelques jours, elle a été dérobée à ses parents. Si elle savait depuis longtemps qu'elle avait été adoptée, elle croyait, tout comme ses parents adoptifs, que sa mère biologique l'avait abandonnée, faute de moyens pour l'élever. Mais il n'en est rien : elle a été l'une des premières victimes d'un trafic d'enfants au Pérou.

Commence alors une enquête incroyable à la recherche de la vérité au coeur des bidonvilles de Lima. Aujourd'hui, Céline Giraud est présidente de l'association qu'elle a fondée, La Voix des Adoptés, qui aide tous les enfants adoptés en leur permettant de dialoguer entre eux et de se réunir.




Il est toujours trop tard
Martine Venelle, 02/2007, Editions Talleyrand, ISBN 2-353-37013-6

Cette histoire pourrait être la vôtre ! Elle est celle de milliers de gens dont le jour de naissance est marqué par l'abandon de leur mère ; suivie parfois par une adoption. La mienne s'est déroulée après quelques années passées en famille d'accueil, dans une ambiance de secrets étouffants, d'amour parfois, de haine souvent. Une histoire dont la seule issue est de faire le deuil de ce passé inachevé.
Cette histoire est la mienne et je la dédie à mes frères et sœurs d'abandons et d'adoptions.







L'adoption, l'envolée vers le bonheur
Huguette Jaillet-Pugliese, 10/2006, Editeur La Bruyerre, ISBN 2750002184

En cette année-là, à cause d'une connerie de guerre, le Vietnam gronde et vacille.
Même si je garde un fugitif souvenir de cette période tourmentée, la rare violence des hommes coûta la vie à mon père et ma mère. Un drame horrible, une brutale cassure, une vie brisée ! Ce qui explique mon statut d'orpheline. Mon placement en orphelinat, un lieu sans âme, pas idéal pour la reconstruction de l'affectif d'un enfant brisé, alors que je recherche une humanité perdue et l'accès au bonheur. Je panse mes plaies, mes doutes, mes blessures, sans compassion extérieure.
Puis la rencontre avec mes adoptants, qui vont me bercer dans un océan d'amour et de tendresse, la complicité avec mon demi-frère de cœur. Le temps des amours et désamours, des moments forts dans ma vie embourgeoisée. Nouvelle vie, nouvelle existence, qui me rachète de la première que j'ai perdue. La revanche sur tout le mal que j'ai reçu.




Au risque de l'adoption. Une vie à construire ensemble, 2e édition revue et augmentée
Cécile Delannoy, 05/2006, Editeur La découverte, ISBN 2707147915

Beaucoup de parents qui adoptent pensent, qu'enfants " de leur sang " ou enfants " adoptés ", cela ne fait aucune différence. Mais ils oublient de se demander s'il en va de même pour ces enfants... S'ils ont choisi de les adopter, eux n'ont pas choisi de l'être. 
L'auteur, elle-même mère adoptive et aujourd'hui grand-mère, a voulu savoir comment était vécue l'adoption de part et d'autre, en comprendre les éventuelles séquelles et suivre les traces laissées en chacun par une histoire difficile, un passé douloureux. Elle a ainsi réalisé un véritable travail d'enquête auprès de parents adoptifs et d'enfants adoptés ; de la petite enfance à l'âge adulte, des heurts de l'adolescence aux moments de tendresse, elle nous restitue ici sans fard la réalité de l'adoption.

Les parents - et les enfants - de ces familles se reconnaîtront souvent dans cet ouvrage vivant, dont la force réside autant dans les témoignages que dans l'analyse qui les accompagne. Les différents parcours, la confrontation des points de vue, la parole des spécialistes consultés permettront à chacun d'être préparé aux angoisses et interrogations légitimes. Car s'il est des enfants adoptés qui ne posent aucun problème, d'autres réagissent, en particulier à l'adolescence, par des comportements excessifs et quelquefois destructeurs.
Ni optimiste ni pessimiste, ce livre se veut avant tout le reflet d'une vie à construire ensemble. Cette nouvelle édition est enrichie d'un chapitre sur le rapport à l'apprentissage de ces enfants et d'une postface inédite de l'auteur.



Le complexe de Moïse. Regards croisés sur l'adoption
Colette Frère, Diane Drory, 03/2006, Editeur Albin Michel, ISBN 2226158693

Mot de l'éditeur
Moïse reçut dans sa corbeille d'adoption un bel héritage. Et pourtant, il se révolta contre son peuple adoptif. Si tout humain se construit avec le complexe d'Oedipe, l'adopté, lui, doit y ajouter le Complexe de Moïse qui caractérise sa filiation. Il lui faut, plus ou moins consciemment, trouver l'équilibre entre ses deux histoires. Quoi qu'on fasse, quoi qu'on veuille, quoi qu'on pense, l'amnésie infantile n'efface rien : un enfant adopté est toujours tiré des eaux, celles de sa mère biologique, et il reste imprégné des paroles qui ont été dites à ce moment-là. Comment faire, de ce murmure laissé en héritage, une force vive ? Comment donner à l'enfant assez de liberté pour qu'il puisse assumer sa double filiation ? Comment soutenir son processus d'identification à la filiation adoptive ? Comment lui garantir le droit à la double loyauté ? Comment l'aider à intégrer l'histoire et la blessure de l'abandon ? Comment l'accompagner au cours de ses interrogations sur ses origines ?...

Douze adoptés, tous adultes, répondent à ces questions à travers le récit de leur vie, qu'ils ont confié à Colette Frère, celui de leur parcours, jonché de bien des paradoxes dont il faut trouver le sens. Un sens mis en lumière par le regard que Diane Drory pose depuis de nombreuses années sur les questions d'adoption.



Renaissance africaine, Une expérience d'adoption au Cameroun 
Bertrand Rigagneau, Essai (broché), 01/2006, Editeur L'harmattan, ISBN 2747598357 

Bertrand et Marie-Jo arrivent à Yaoundé. Ils sont venus adopter un enfant, ce sera Juliette. Cette Afrique, ce Cameroun aux mille couleurs, où est née Juliette, viendra au fil des pages bouleverser une vie, faire chavirer une histoire. L'auteur, malgré lui, explorera le coeur de cette terre, pour que d'un lieu, d'un autre temps, d'un autre continent, naisse une amitié.








Adoption 21. Damien Nicolas, notre Trésor
Françoise Sénéchault, 12/2005, Editeur Pierre Tequi, ISBN 2740312261

Lors d'un premier pèlerinage à Lourdes, l'auteur et son époux rencontrent une fillette indienne adoptée, handicapée physiquement et mentalement.

Magnifique de joie de vivre, elle rayonnait de bonheur. Dans le secret de leur cœur, sans concertation aucune, ils se demandent ensemble : Et pourquoi ne ferions-nous pas nous aussi le bonheur d'un enfant en l'adoptant ? Déjà parents de trois enfants, Françoise et son époux n'hésitent pas : leur quatrième " trésor " sera un enfant handicapé qui trouvera sa place au sein de leur foyer. Lorsque Damien Nicolas arrive, c'est une grande joie pour toute la famille.
Sa maman raconte avec beaucoup de délicatesse et de pudeur la vie de son enfant atteint de trisomie 21. Un récit bouleversant, plein d'humanité.

Au sommaire : L'attente, l'arrivée, la première année, Leïla, les premières années, l'école, les progrès, la CLIS, la dimension spirituelle, petit jeune homme, quel avenir ?



Dis merci ! Tu ne connais pas ta chance d'avoir été adoptée
Barbara Monestier, 10/2005, Editeur Anne Carriere Eds, ISBN 2843373123

"D'où viens-tu ? Encore cette question qui me déchire les entrailles. C'est comme si, pour la centième fois, on me prenait ma vie. Mais je suis d'ici. J'habite Paris, ma famille est française… On n'est donc rien sans ses origines ? Lorsque j'étais une toute petite enfant, j'habitais au Chili. Je me souviens encore de la maison de ma nounou : nous vivions là, heureux et insouciants, au milieu d'une petite cour carrée, maîtres d'un minuscule royaume. L'hiver on suçait l'eau gelée, l'été on se baignait dans le lavoir. Jamais on ne m'avait parlé d'adoption. Au début, ils venaient comme ça, en visiteurs, je les trouvais plutôt gentils mais je ne me doutais de rien. Un jour, ils sont venus pour m'arracher à ma vie. Je me sentais comme une marchandise. J'avais quatre ans et demi. Jamais je n'ai oublié. Ma mère a fait de moi une petite princesse, mais moi je m'en fichais. Je ne voulais pas de toute cette richesse, de ce bonheur de pacotille. Tu ne connais pas ta chance, me disait-on souvent. Mais que voulaient-ils dire ? Savent-ils où est le bonheur ? Se donne-t-il ? Se prend-il ? Allais-je devoir toute ma vie remercier d'avoir été adoptée ? Mes parents n'avaient-ils pas besoin de moi, eux aussi ? »

Vingt ans après, Barbara Monestier raconte comment, jour après jour, elle a appris à se réconcilier avec sa vie. Un témoignage courageux sur l'adoption, vue du côté de l'enfant.




L'adoption
Bruno Testa, Quidam Editeur, 09/2005, ISBN 2915018111

Le narrateur l'assure : il n'a pas le gène de l'adoption. Mais que peut-il faire lorsque du jour au lendemain sa compagne le harcèle et tient à le conduire à son corps défendant à la Ddass, chez le psychiatre ou le réveille en pleine nuit pour le demander en mariage ?
Jouer l'inertie, faire de la résistance, s'adonner au sarcasme puis, de guerre lasse, capituler. Ainsi, notre futur papa se retrouve-t-il en Colombie, à 2500 m d'altitude, au bord de précipices, le souffle court, dans l'attente de l'enfant qui ne va pas tarder à paraître et, peut-être, lui ravager le coeur.







 1, 2, 3, mes petits koalas...

Sabine Laïné, Editions L'Harmattan, juin 2005, ISBN-10 2747581845, ISBN-13 978-2747581844
 
Présentation de l'éditeur
Je ne le regrette pas, je ne le regrette plus. Pourtant, nous avons été bannis de la société, de notre société, si injustement. Les mots suffisent à peine à traduire notre souffrance, notre combat contre la différence, l'indifférence. Nous ne pouvions pas avoir d'enfants. Et alors ! Notre douleur laissait les autres insensibles, au mieux impuissants. Ils ne nous comprenaient pas. Le pouvaient-ils ? Mais je ne le regrette pas, je ne le regrette plus. Nous avons tant gagné en retour... A la maison, nous sommes cinq. Papa, maman, et trois petits koalas. Nos enfants du bout du monde.  Nos enfants. 
En allant vers eux, nous avons tant appris de nous, des autres, du meilleur des autres. En allant vers eux, nous avons rencontré une autre culture, si étrange, tellement humaine. En allant vers eux, nous avons été adoptés par leurs familles. Nous sommes devenus les leurs, nous sommes devenus les parents fa'a'mu de leurs enfants. C'est désormais notre place dans cette société si différente, la société polynésienne. Car l'adoption fa'a'mu n'est pas une adoption ordinaire. C'est une adoption sans abandon, c'est un don sans rupture d'amour... Alors non, je ne regrette rien.
 Biographie de l'auteur
Sabine LAÎNÉ est mère au foyer, maman. Elle a mis sa vie professionnelle entre parenthèses. Par choix. Ses enfants sont tout pour elle. Tellement, qu'elle se devait d'écrire leur histoire. Pour eux d'abord, pour qu'ils sachent tout l'amour qui les a entourés depuis le début, avant leur adoption.  Puis, au fil de l'écriture, elle a voulu témoigner, tenter de gommer les préjugés sur l'adoption, expliquer enfin, l'adoption à la polynésienne, l'adoption fa'a'mu.



Ils m'ont volé mon enfant - Une affaire de famille
France Prunget, Broché, 06/2005, Editeur Hachette, ISBN 2-01-235673-7, EAN 9782012356733

Mot de l'éditeur
A vingt ans, France Prunget se retrouve enceinte après sa première liaison amoureuse, le temps d'un séjour en Corse. Mais en 1964, dans une famille de la bourgeoisie de province, on ne tolère pas ce genre de chose. Enfermée durant quatre mois dans une clinique à l'abri des regards et des rumeurs, la jeune femme accouche d'une petite fille qu'un couple adopte immédiatement. 
Longtemps, l'auteur est restée prisonnière de ce secret de famille. Ainsi, elle travaillera dans l'entreprise familiale et habitera auprès de ses parents jusqu'à sa retraite, sans parvenir à se défaire de ces liens étouffants. Car son histoire n'est pas celle d'un abandon mais bien celle d'un rapt. Un rapt organisé par la famille, le curé, le médecin, la sage-femme, tous d'accord pour effacer la faute. 
Des années plus tard, à l'âge où d'autres deviennent grands-mères, France Prunget décide de retrouver sa fille. L'enfant-désormais une femme -est-elle prête à connaître sa mère biologique ? Celle-ci trouvera-t-elle enfin la paix ? Ils m'ont volé mon enfant est le récit de cette recherche obstinée qui permettra à l'auteur de quitter enfin ce clan qui, depuis trente ans, l'a empêchée de vivre sa vie.




L'enfant du secret
Alexandrine Siham, Editions L'Harmattan, 12/2004, Collection Graveurs de mémoire, ISBN-10 : 2747570770, ISBN-13 : 978-2747570770

Plus de trente ans après son adoption par une famille française, Alexandrine Siham nous livre ici le récit de son parcours et sa quête des origines : depuis l'orphelinat des premières années, l'auteur évoque tour à tour l'oubli, la fuite en avant vers d'autres terres d'adoption, puis le retour au Liban natal après les années de guerre. Une véritable enquête s'engage alors, aventure médiatique et humaine, pour retrouver celle qui a donné au jour une " enfant de la honte "... Celle qui, par une grossesse illégitime, a déshonoré sa famille et a encouru le " crime d'honneur ". Ce récit, autobiographique, pose la question de l'accès aux origines, et s'inscrit ainsi dans un contexte où l'accouchement sous X et l'adoption d'enfants étrangers agitent l'opinion, suscitant débats et réformes. Avant tout cependant, L'enfant du secret se présente comme le témoignage sensible d'une histoire d'amour entre une enfant et ses parents d'adoption, un vibrant appel à la vie.

Alexandrine Siham est née le 13 décembre 1965 à Beyrouth et a grandi en France. Elle vit aujourd'hui entre la France et le Liban. L'enfant du secret est son premier livre.



Les bateaux de Benjamin - Histoire d'une adoption

Sylvie Servan-Schreiber, Editeur AKR, Collection Au coeur de la Filiation, 10/2004, ISBN-10 2913451179, ISBN-13 978-2913451179
 
Adopter un enfant a toujours été le rêve de Valérie et elle a fini par vaincre les réticences de Julien, son mari. Lorsque le destin la met en présence d'un petit garçon de trois ans et demi, abandonné par sa famille chinoise, elle doit affronter mille difficultés, tant administratives qu'humaines, avant d'offrir un foyer d'amour au petit Benjamin. Un témoignage simple, émouvant et grave, qui aborde de façon directe les cruelles entraves à toute adoption. 

Ce récit, publié chez Plon puis chez France-Loisirs, primé en 1988 par l'Académie Française, était devenu introuvable. Trente ans après les faits, à l'heure où le concept de résilience a établi qu'un enfant traumatisé n'était pas damné pour autant, l'expérience ici contée demeure exemplaire et  la problématique soulevée par cette histoire émouvante et dramatique est plus que jamais d'actualité.



Après l'adoption, comment font les parents ?

Charles Dolle, Robert Neuburger, 08/2004, Editeur Desclée De Brouwer, ISBN 2220051722

Au moment où ils décident d'adopter un enfant, les futurs parents se sentent bien souvent seuls et démunis. S'ils sont en général informés sur " l'avant " (démarches, obstacles à franchir pour pouvoir adopter), ils sont rarement préparés à " l'après " (la première rencontre, les premiers mois, l'adolescence, les états d'âme de l'enfant, ses douleurs secrètes, ses chagrins, ses joies, les questions qu'il va se poser).

Car par son histoire d'origine, l'enfant adopté confronte ses parents à des interrogations spécifiques : l'aimerai-je comme mon enfant ? M'adoptera-t-il, lui ? Son éducation sera-t-elle différente ? Comment vivra-t-il sa différence s'il vient d'un pays étranger ? Comment lui révéler son passé, quand et avec quels mots ? Quelles traces l'abandon laissera-t-il dans son cœur ? Voudra-t-il connaître ses parents biologiques ? Quelle en sera la répercussion sur notre famille ?.... 
Sur toutes ces questions, des parents et des adultes adoptés dans leur enfance nous livrent ici leurs témoignages. Sans donner de réponses toutes faites, ces récits recueillis par Cécile Dollé montrent comment un chemin d'éducation se construit au jour le jour. Car, comme insiste le thérapeute Robert Neuburger, l'enfant qui est entré dans sa famille par adoption est un enfant comme les autres.
Avec des repères pratiques et des adresses utiles où se renseigner, ce livre rendra service à tous ceux qui vivent l'aventure de l'adoption.




Fille de l'Asie : une histoire d'adoption

Patrick Combes, Edition l'Harmattan, 11/2003, ISBN 2747550036 

Mot de l'éditeur
Partir chercher un enfant au Vietnam est une entreprise singulière : une aventure et une rencontre, une découverte, mais aussi un voyage intérieur. Ce récit mêle ainsi le quotidien et l'analyse, pour témoigner de cette quête entre toutes étrange - celle d'une petite fille d'Asie. Regard sur le Vietnam d'aujourd'hui, sur l'histoire du pays, réflexion sur l'abandon, l'identité, l'origine, ce livre traite des faits - des mythes que suscite l'Asie - dans l'éclairage de leur dimension humaine. Ni guide sur l'adoption, ni essai polémique ou prosélyte, ce récit est seulement un texte libre.






Journal d'une adoption en Colombie - Aller simple Cali-Paris
Guylaine Roujol-Perez, Broché, 06/2003, Editeur L'Harmattan, Collection Documents Amérique latine, ISBN 2-7475-3173-2, EAN 9782747531733

Trois cent quatre-vingt-douze enfants colombiens ont été adoptés par des Français en 2001. 

Le 8 septembre 2001, l'avion qui emmena Guylaine et Jean à Cali les guida bien plus loin que la Colombie. Au bout du voyage, Jesus Antonio, douze ans et demi, les attendait. Abandonné par sa mère à l'âge de quatre ans, puis par sa grand-mère malade alors qu'il en avait huit, son père biologique assassiné et celui de l'état civil également décédé, il espérait d'improbables parents à Mi Casa, une institution religieuse secourant les enfants en détresse. Heureux hasard de la vie, il était celui que le couple attendait. Coup d'oeil, coup de foudre, coup au coeur. 
Ce témoignage de l'accueil d'un enfant déjà grand est résolument optimiste. Au-delà des préjugés reste le bonheur évident d'une adoption qui s'est déroulée le plus simplement du monde. Pourquoi un enfant de douze ans ne ressentirait-il pas le même besoin de parents qu'un tout-petit ? De Cali à Bogota en passant par Carthagène, la Colombie a offert, le temps de finaliser les démarches administratives, un cadre inespéré à la découverte d'une nouvelle famille.
Un témoignage fort. Un guide simple pour une adoption réussie.




Devenir parents 

Maguy Domergue, Editions de l'Atelier, 01/2003, Collection Mieux vivre, ISBN-10 2708236563, ISBN-13 978-2708236561
 
Présentation de l'éditeur 
Maguy Domergue est mère de cinq enfants dont le dernier, Arnold, a été adopté au Brésil, pays où elle et son mari ont séjourné dans les années 1970. Il porte en lui les traces de l'abandon et manifeste son malaise par un comportement allant jusqu'à la délinquance. Les éducateurs proposent alors un retour au pays natal, possibilité pour l'adolescent de rencontrer sa mère naturelle. Maguy Domergue accompagne son fils. C'est le journal de ce voyage, qui est présenté dans ce livre. Un journal sobre, récit d'un mois de la vie d'une mère en compagnie de son fils adoptif au  pays de sa mère naturelle. L'auteur a le courage de souligner les difficultés et les ambiguïtés liées à la démarche d'adoption ; à aucun moment, elle ne juge, ni rejette cette forme particulière d'amour parental. Mais en reconnaissant la part de l'échec, de la souffrance, elle propose un regard  lucide sur les motivations de l'adoption et d'une manière générale sur les relations parents-enfants. Devenir parents oblige parfois à lâcher l'idéal que l'on porte en soi et permettre aux enfants de ne pas correspondre au rêve de leurs parents. Devenir parents, c'est-à-dire " démunis ", signifie peut-être accepter la vie avec ses bonheurs et ses échecs.




L'adoption à fleur de peau
Colette Nouvel-Rousselot, Broché, 02/2001, Editeur Vilo, ISBN 2-7191-0538-4, EAN 9782719105382

Fonder une famille, quoi de plus naturel pour une couple qui s’aime ? Pourtant, pour certains, cette évidence passe par bien des détours et des épreuves. Car aujourd’hui encore, adopter un enfant en France est un combat.







Le chemin de l'écluse 
Bruno Pilorget, Monique Ponty,  Hachette Jeunesse,  01/2001, Collection Ldp Jeunesse, numéro 331, ISBN 2010167090
 
L’histoire d’un enfant de l’ASE placé en famille d’accueil dès sa naissance. Il est heureux dans cette famille, mais à 9 ans, ses parents de famille d’accueil décèdent dans un accident de voiture. Il est alors adopté, et raconte sa difficulté à s’adapter.




L'amour adopté
Marie Brunet, 12/1999, Editeur J'ai lu, numéro 4775, ISBN 2290047759

Marie Brunet, petite fille sans passé, découvre fortuitement, à l’âge de dix ans, ce que ses parents adoptifs lui ont toujours caché. Arrivée à maturité, privée de ses vraies racines, partagée entre le désir de savoir et la crainte de voir son équilibre menacé, Marie entreprend comme à regret une enquête sur ses origines.








La loi c'est l'amour

Maren Sell, Poche, 05/1999, Editeur Pocket, Collection Pocket, ISBN 2-266-08194-2, EAN 9782266081948

Mot de l'éditeur
Voici une histoire d'amour dans son sens le plus pur et le plus désintéressé. Celle d'une femme et d'un enfant. Ils se sont rencontrés à Dharamsala, au pied de l'Himalaya. Editrice parisienne comblée par la vie, un homme de valeur à ses côtés, elle disposait encore d'une grande réserve de tendresse. Tenzin était un enfant tibétain voué à la misère et à l'abandon. Quand leurs regards et leurs sourires se sont croisés, le miracle naturel a eu heu. L'amour seul, selon la tradition bouddhiste, a force de loi.

Commence alors l'expérience humaine, difficile et merveilleuse, de l'adoption et de l'accueil en France, l'approche respectueuse et prudente, l'ouverture progressive des coeurs, la fusion de deux mondes étrangers. La vie.



Je t'ai trouvé au bout du monde, journal d'une adoption
Dominique Grange, Editeur Lgf, 02/1999, ISBN 2253052655
 
Résumé
L'adoption d'enfants étrangers passe pour être longue, hasardeuse, et souvent aux mains d'intermédiaires malhonnêtes. Forte de son expérience, Dominique Grange rétablit ici la vérité. Après des années passées à lutter en vain contre la stérilité, elle s'est en effet tournée vers l'adoption, au Chili. Un nouveau parcours a commencé pour elle ; il a été long, parfois ardu, mais sans aucune tractation sordide ; et, surtout, elle a senti peu à peu le désir d'enfant renaître en elle, alors que l'acharnement médical l'en avait comme dépossédée, en le réduisant à des techniques, des éprouvettes, des seringues... Le livre est une passionnante aventure humaine, mais aussi un guide irremplaçable pour tous les parents qui veulent adopter.